Bonjour, 

J'ai pensé un peu au rapport de cette question et je trouve qu'il a toujours des conséquences, mais il ne faut pas croire que toutes les consequences sont mauvaises. Dans le Livre des Esprits nous avons la question suivant:

692. Le perfectionnement des races animales et végétales par la science est-il contraire à la loi de nature ? Serait-il plus conforme à cette loi de laisser les choses suivre leur cours normal ?

« On doit tout faire pour arriver à la perfection, et l'homme lui-même est un instrument dont Dieu se sert pour arriver à ses fins. La perfection étant le but auquel tend la nature, c'est répondre à ses vues que favoriser cette perfection. »

- Mais l'homme n'est généralement mû dans ses efforts pour l'amélioration des races que par un sentiment personnel et n'a d'autre but que l'augmentation de ses jouissances ; cela ne diminue-t-il pas son mérite ?

« Qu'importe que son mérite soit nul, pourvu que le progrès se fasse ? C'est à lui de rendre son travail méritoire par l'intention. D'ailleurs, par ce travail il exerce et développe son intelligence, et c'est sous ce rapport qu'il en profite le plus. »

Comme nous savons, notre corps physique est comme une prison qui restreint nos possibilités d'action, de perception et etc. Donc, avec le transhumanisme, en améliorant notre corps, nous pouvons donner plus de liberté à notre esprit. Cette possibilité technologique n'est pas contre la Loi du progrès, puisque il affect plutôt la matière que l'esprit. L'évolution essentiel n'est depend pas trop de ces choses, parce que soit dans le "confinement", soit dans la liberté, il y a différents qualités qui puissent se développer. Peut-être, quand le transhumanisme nous est arrivé c'est parce que nous sommes près d'une autre degré de développement.